Rado, Portrait of Design

Pour cette fin d'année, Rado voit plus grand et s'associe avec 6 designers pour réinventer la Rado True.

7 novembre 2017 ,

La Rado True est un modèle emblématique de la Maison, créé il y a déjà 11 ans.

Toujours à la recherche d’innovations, Rado a fait appel à 6 grands designers, tous dans des milieux différents, pour réinterpréter le modèle phare. Et le résultat est à la hauteur de nos attentes!

Le designer américain Sam Amoia a décidé de se lancer sur une version tape à l’oeil avec un cadran recouvert de diamants, la Rado True Blaze. Philippe Nigro, designer français, joue avec le mat et l’argent pour nous offrir une montre épurée, la Rado True Cyclo, toute en minimalisme. Le trio Big Game (le français Augustin Scott de Martinville, le suisse Grégoire Jeanmonod et le belge Elric Petit) a complètement innové en créant un cadran noir en laiton, perforé, laissant apparaître le mécanisme de la Rado True Phospho (les aiguilles et quelques parties du mécanisme sont donc phosphorescentes).

La quatrième réinterprétation nous vient de l’autrichien Rainer Mutsch, qui a choisi de jouer sur un effet 3D grâce à une série de rainures asymétriques. Grâce à cet effet, la Rado True Stratum met en avant un jeu d’ombres et de lumières.

Place à la technologie: le japonais Kunihiko Morinaga utilise, pour sa version de la Rado True Shadow, un verre photochromatique qui se colore sous l’effet des rayons UV. Ainsi en plein soleil, le cadran est noir mais à la nuit tombée un cadran clair révèle le mouvement du mécanisme.

L’architecte polonais Oskar Zieta est quant à lui, parti sur une montre reprenant son matériau favori, à savoir l’acier inoxydable. Il a combiné l’or rose et le gris pour donner un effet chic et contemporain à la Rado True Face.

 

Toutes ses éditions sont disponibles dés à présent, en édition limitée à 1001 exemplaires.