Pierres précieuses

Les astres ont inspiré de nombreux gardes-temps et sont le dénominateur commun de ces pièces d'exception. Découverte de 5 modèles astronomiques.

Utinam

L’horloger Philippe Lebru nous a plutôt habitué à fabriquer des horloges que des gardes-temps. Celui-ci est une pièce exclusive puisque taillée dans une météorite vieille de 4,5 milliards d’années et fabriquée à seulement douze exemplaires, numérotées et authentifiées.

Preziuso – Tourbillon météor

Antoine Preziuso est un pionnier dans l’utilisation de ce matériau qu’il utilise dès 1991. Pour lui, la météorite provenant de l’espace, alliée à la mesure du temps, est une véritable incitation au voyage.

OMEGA – Grey Side of the Moon

Le matériau sur le cadran de ce modèle provient des morceaux de la météorite Gibeon tombée sur la Namibie à l’époque préhistorique. Chaque montre est unique de par son motif dit « figures de Widmanstätten » bien visible. C’est la première fois qu’une échelle tachymétrique est créée en OMEGA Ceragold™. La lunette elle-même est en or Sedna™ 18K recouvert de nitrure de silicium. Les index et aiguilles arborent eux aussi les tons rouges de l’or Sedna™ 18K.

Terra Cielo Mare – Orienteering Concrete

Ce modèle est un hommage à l’architecture brutaliste. Le cadran est réalisé en béton, et son boîtier en titane PDV noir dispose d’une fonction « boussole mécanique solaire » et affiche sur son boîtier deux cartes stellaires. Son bracelet est fabriqué dans un nouvel alliage de fibre de carbone, ultra résistant, à l’image de ce que dégage cette montre…

Jaeger-leCoultre – Master Calendar

Le cadran de cette Master Calendar est lui aussi fait de pierre de météorite. Un matériau qui lui va comme un gant puisqu’elle est pourvue d’une complication calendaire, de l’affichage des jours, des mois, de la date, petite seconde et Phases de Lune. La parfaite montre astronomique en somme !