OMEGA célèbre son histoire de chronométreur officiel aux jeux Olympiques avec une nouvelle collection

En 1932, la Maison OMEGA est devenue pour la première fois Chronométreur officiel des Jeux Olympiques. Un engagement passionné qui n’a jamais faibli. Aujourd’hui, la collection Seamaster Jeux Olympiques Édition Limitée célèbre cet héritage et encourage les amoureux de la Maison à se joindre aux festivités.

La collection se décline en cinq coloris différents : les cinq couleurs des anneaux olympiques. Seuls 2 032 exemplaires de chaque modèle ont été produits, en référence à l’année 2032 qui verra OMEGA fêter le centenaire de sa mission de Chronométreur officiel.

Les montres à rattrapante utilisées par OMEGA lors des Jeux de Montréal et d’Innsbruck en 1976 ont servi d’inspiration.

Un cadran similaire, doté d’aiguilles sport et de grands index sur fond noir, qui offre un vif contraste avec la minuterie sur le pourtour blanc.

Le cadran bombé noir et blanc est également doté d’un pulsomètre coloré, découpé en trois intervalles de 20 secondes pour permettre de calculer aisément le nombre de battements de cœur par minute.

Sur le fond du boîtier, on peut observer le calibre Master Chronometer 8800. Un anneau en aluminium anodisé porte le nom de toutes les villes hôtes et la date de toutes les éditions des Jeux Olympiques qui ont marqué ou marqueront l’histoire d’OMEGA, depuis Los Angeles en 1932 jusqu’à Los Angeles, à nouveau, en 2028.

Pour prolonger les festivités autour du rôle d’OMEGA dans l’histoire des Jeux Olympiques, la Maison propose un coffret spécial en édition limitée. Il comprend cinq modèles déclinés dans les cinq couleurs des anneaux olympiques, réunis dans une boîte de présentation. Ils sont accompagnés d’une petite cloche, fabriquée dans la même fonderie suisse que les véritables cloches olympiques utilisées pour annoncer le dernier tour d’une épreuve.