Mercedes-AMG GT63 4 portes: Family Rocket

Mercedes AMG Petronas Motorsport règne sur le championnat du monde de Formule 1 depuis 2014, soit depuis l’ère de la nouvelle motorisation V6 turbo hybride. Une suprématie que la division de voiture de sport AMG se doit d’exploiter en développant des voitures de sport ultraperformantes mais dont l’offre se limitaient jusqu’à présent à des coupés 2 places... D’où l’idée de créer une variante 4 portes de la dernière AMG GT !

La nouvelle AMG GT 4 portes est la première voiture de sport à quatre portes du constructeur d’Affalterbach avec pour but avoué de proposer une sportive aux clients exigeants qui recherchent un véhicule pour un usage quotidien, voire familial… Vraiment ?

Silhouette athlétique

L’AMG GT 4 portes est une toute nouvelle voiture qui s’inspire à la fois esthétiquement et techniquement du coupé AMG GT mais qui n’est nullement sa déclinaison 4 portes. En effet, excepté le moteur dont elle partage le bloc avec le coupé 2 portes, la nouvelle venue repose sur un tout autre châssis qui provient de la Classe E mais qui a été profondément remanié. C’est donc principalement l’esthétique que ces deux modèles partagent et il faut bien avouer qu’au premier coup d’œil la GT 4 portes nous donne l’impression d’une GT coupé allongée. Aussi, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec les Porsche 911 et Panamera qui ont exploité le même filon et le résultat est ici tellement réussi qu’on ne va pas s’en plaindre ! Si c’est principalement de face et de derrière que les AMG GT 2 et 4 portes se ressemblent, il faut reconnaître que le coup de crayon de Gorden Wagener (designer en chef de Mercedes) a fait son œuvre sur la 4 portes dont le profil agressif et élancé suggère la sportivité mais aussi l’élégance. Vous l’aurez compris, cette première AMG GT 4 portes est faite pour celles et ceux qui veulent (et peuvent !) rouler au quotidien dans une superbe berline au cœur de sportive, soit en combinant les aspects pratiques de l’une et les performances de l’autre !

Six en ligne et V8 biturbo

Disponible en 4 motorisations (deux 6 cylindres en ligne et deux V8), notre modèle d’essai était la « simple » G63, soit la version V8 la moins puissante… Cela peut faire sourire quand on sait qu’on avait tout de même 585 ch et 800 Nm sous la pédale alors que la version haute G63s atteint 639 ch et 900 Nm, une broutille ! Comme on l’a dit, ce moteur provient de la GT mais a été profondément retravaillé au niveau des turbos de type twinscroll (placés au centre du V pour plus de réactivité) qui bénéficient désormais de roulements au lieu des simples paliers, de quoi améliorer temps de réponse et fiabilité. L’alimentation des cylindres par injection d’essence directe haute pression se fait via des injecteurs piézoélectriques qui participent à la réactivité et à la puissance accrues du moteur tout en optimisant la combustion et maîtriser la consommation. Car il faut dire que l’écologie n’a pas été oubliée puisque son V8 peut passer en mode V4 (désactivation de 4 cylindres) pour consommer moins (10 l/100 km) quand on roule « cool ». Toute cette force motrice transite par une boîte automatique maison à 9 rapports qui l’achemine aux quatre roues puisque toutes les GT 4 portes bénéficient de la transmission intégrale 4Matic+ qui gère la répartition du couple en permanence entre les essieux avant et arrière. Détail intéressant, la GT63s dispose de série (en option sur la GT63) de la fonction « drift » qui la transforme en simple propulsion et envoie alors toute la « sauce » à ses roues postérieures qui s’équipent alors d’un différentiel autobloquant piloté… cela, une fois que toutes les aides à la conduite sont désactivées, une fonction très « rock & roll » pour pilotes avertis !

Sport et confort

La GT 4 portes s’apprécie de l’extérieur par sa ligne mais aussi de l’intérieur où son habitacle impressionne par son ambiance sportive et high-tech. Cela commence par sa planche de bord qui, dans les versions V8, s’équipe de l’affichage « Widescreen » matérialisé par 2 écrans haute résolution de 12,3 pouces face au poste de conduite. Leur graphisme bascule entre les styles « Classic », « Sport » et « Supersport » alors qu’il est aussi possible de les paramétrer à la demande via les commandes du volant ou de l’écran central… Amusant ! L’autre élément incontournable de son habitacle réside dans sa large et imposante console centrale qui, à l’image de la GT 2 places, reprend un design en forme de « V » pour suggérer la motorisation V8.  C’est entre cette console et l’écran multimédia central que l’on retrouve un autre élément stylistique marquant sous la forme des 4 buses d’aération dont les ailettes en forme de turbine sont éclairées par des LEDs, le tout restituant une ambiance à nulle autre pareille, surtout de nuit. Signalons aussi que la GT 4 portes est disponible en versions 4 ou 5 places et que notre modèle disposait aux places avant des superbes sièges sport « Performance » aux contours radicaux et au maintien parfait. Le tout est présenté avec des matériaux de haute qualité et exécuté dans une finition exceptionnelle qui reflète le niveau très haut de gamme de ce véhicule qui allie confort et sportivité.

Châssis de référence

Après tout cela, il est plus que temps de démarrer son bouillant V8 pour expérimenter le frisson des performances offertes par cette sportive d’exception. Contact pied, sur le frein, pression du bouton « Start » et c’est parti ! Le V8 ronronne gentiment à faible allure et la boîte auto gère ses 9 vitesses sans se faire remarquer, la GT s’insère dans le trafic en douceur et nous restitue un confort étonnant (suspension pilotée) sur fond de bande de son veloutée. La position de conduite est parfaite et, idéalement callé dans ses luxueux baquets recouverts de cuir noir, on se délecte de la caresse renvoyée par son volant Performance AMG recouvert d’alcantara. En exploitant les 6 modes de conduite on découvre l’étendue des performances de ce bolide dont le moteur donne l’impression de disposer de ressources quasi inépuisables. La violence avec laquelle il reprend quelle que soit la vitesse et la sonorité qui s’en dégage sont tout simplement exceptionnelles. Mais ce qui nous aura encore plus impressionné c’est la maîtrise affichée par son châssis dont la rigueur et l’équilibre masquent le poids de l’engin qui dépasse pourtant les 2 tonnes ! Au terme de cet essai, on se dit qu’on fait décidément un beau métier et que ces folles machines sont finalement bien futiles et superflues… mais à bien y réfléchir le superflu est parfois si agréable !

Par Antonio Da Palma Ferramacho #luxgears 
Impression

Fiche Technique          

Moteur                                                           V8 biturbo essence injection directe

Cylindrée (cm3)                                           3982

Puissance (ch. / kW @ rpm)                    585 / 430 @ 5500 – 6500

Couple (Nm @ rpm)                                  800 @ 2350 – 5000

Boîte de vitesse                                          SPEEDSHIFT MCT AMG 9G

Entraînement                                               Intégrale

0-100 km/h (s)                                             3,4

Vitesse Max (km/h)                                    310

Consommation (l/100 km)                        11,2 (cycle NEDC) – 17,5 (observé)

Emissions CO2 (g/km)                                256 – 252

Poids (kg)                                                     2025

Prix de base                                                 149,760.00 €