La beauté de l’AC-One 45 Openwork Automatic

Corum repousse une nouvelle fois les limites de la créativité avec les modèles AC-One 45 Openwork Automatic et Automatic Tourbillon.

En 2013, la collection Admiral accueillait une nouvelle ligne : l’Admiral AC-One. Fidèles aux codes esthétiques de la collection Admiral, les lignes du boîtier dodécagonal iconique furent retravaillées pour gagner en rondeur et atténuer les angles. Compte tenu du poids et du volume propres au boîtier de 45 mm choisi pour le modèle AC-One 45, le titane s’imposait comme le matériau idéal pour cette réinterprétation moderne. Modèle robuste conçu pour accompagner avec panache les sorties en bateaux, l’Admiral AC-One 45, plus dynamique et audacieux que jamais, repoussait les limites de la créativité.

Cette année, Corum présente l’AC-One 45 Openwork Automatic, fort d’un splendide cadran squelette. Un modèle animé par le calibre CO 297, un nouveau mouvement spécialement développé en interne par Corum pour l’occasion. Les ponts visibles sur le cadran ont été spécialement conçus pour être en harmonie avec le boîtier dodécagonal, rappelant les silhouettes des fanions nautiques. Un compteur dédié à l’affichage de la petite seconde est positionné à 9 heures, en face de l’indicateur de réserve de marche à 3 heures.

À l’image de l’AC-One45 Squelette présenté en 2014, l’architecture ingénieuse de l’AC-One 45 Openwork Automatic confère à ce modèle pour le moins robuste une touche de légèreté et de raffinement. Mais à la différence de l’AC-One 45 Squelette, dotée d’un double disque de date entièrement ajouré, Corum a misé sur des lignes plus dépouillées et incisives pour donner à l’Openwork Automatic une allure plus robuste et dynamique.

L’AC-One 45 Openwork Automatic se décline en deux variantes. La première possède un boîtier en titane grade 5 qui allège le design d’ensemble tout en apportant une touche futuriste. La seconde présente un boîtier mêlant or rose et titane revêtu de PVD noir pour affirmer son côté sportif. Le fond du mouvement est visible à travers le couvercle ajouré vissé en bronze doté d’un verre saphir antireflet. Chacune garantit une étanchéité jusqu’à 100 mètres ainsi qu’une réserve de marche de 42 heures.

Encore plus loin dans la beauté mécanique : l’AC-One 45 Openwork Automatic Tourbillon

Mais Corum n’a pas oublié les amateurs de sensations fortes friands de complications plus pointues, avec la montre AC-ONE Openwork Tourbillon. Celle-ci comporte un tourbillon placé à 6 heures qui s’ajoute à toutes les fonctionnalités de l’AC-One Openwork Automatic déjà décrites. Un dispositif qui permet d’admirer le cœur battant du mouvement, mais aussi d’apprécier toute la maestria technique de Corum. L’ajout du tourbillon assure également une précision chronométrique accrue en conditions de navigation.

L’AC-One Openwork Automatic et l’AC-One Openwork Tourbillon sont également montées sur de nouveaux bracelets. Avec leur surface en caoutchouc et leur revers en textile synthétique, ces bracelets en bi-matériau sont conçus pour s’intégrer parfaitement avec les cornes. Cela réduit au maximum les possibles interstices entre les cornes, le bracelet et le poignet, pour offrir un confort optimal, mais aussi mieux protéger les cornes et le bracelet face aux phénomènes extérieurs.