D’un mouvement à la marque

En 1894, un petit atelier du Jura suisse, fondé en 1848 par un certain Louis Brandt, développe un mouvement qui connaîtra d’emblée un succès retentissant dans le monde horloger. Les descendants de Brandt l’appelèrent Omega… Par Serge Vanmaercke - Photos : Omega

La réédition d’un calibre légendaire de la maison, le 321, qui a équipé la première montre portée sur la lune il y a tout juste 50 ans, sont également au programme cette année.

 

Fort d’un succès jamais démenti en près d’une décennie, l’atelier décide en 1903 de se donner comme nom de baptême, celui du calibre « Omega ». Une grande maison horlogère était née. Cette Maison aujourd’hui installée à Bienne, siège du Swatch Group auquel elle appartient, fête aujourd’hui le 125eanniversaire de ce mouvement avec une réédition étonnante de la montre de poche qui l’abritait. Petit détail croustillant : les 19 pièces de l’édition limitée seront assemblées avec certains composants d’époque retrouvés dans les archives.

Mais Omega n’en reste pas là cette année : anniversaires en veux-tu en voilà. Outre la réédition de cette montre de poche, une nouvelle montre bracelet rouge au look aussi inattendu que réussi, et la réédition d’un calibre légendaire de la Maison, le 321, qui a équipé la première montre portée sur la Lune il y a tout juste 50 ans, sont également au programme cette année.

 

Demander la Lune…

 

Pour ce dernier mouvement, Omega a fait appel à une technologie de scannage numérique pour pénétrer, sans l’ouvrir, à l’intérieur d’une Speedmaster ST 105.003, en possession de son musée. Il s’agit là, du modèle que l’astronaute Eugene « Gene » Cernan avait emmené sur la Lune lors de la mission Apollo 17 en 1972. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Omega s’abstient encore de spécifier quel modèle abritera d’ici peu les calibres 321 réédités. Il serait à notre avis, étonnant qu’une Speedmaster ne figure pas en tête de liste des modèles candidats. 

 

Rouge d’antan.

 

Le Swatch Group a déserté cette année le salon Baselworld pour une présentation des nouveautés de ses marques haut de gamme à Zurich en mai. Il y a fort à parier que là aussi, Omega nous surprendra avec d’autres nouveautés de taille. Mais au début de l’année, une dernière nouveauté nous a encore été proposée en hommage au mouvement qui a donné son nom à la Maison. Il s’agit d’un modèle De Ville Trésor Édition 125e Anniversaire, façonné en or jaune 18K qui repose sur un bracelet en cuir bordeaux, assorti à un cadran en émail rouge en rappel à la couleur emblématique d’antan d’Omega.