Comment vivre sa vie de papa solo ?

Alors que les codes traditionnels de la famille sont redéfinis, de plus en plus d'hommes vivent pleinement leur paternité, même une fois séparés. Une vie pleine de rebondissements qui oscille entre émotions pures, moments de doute et parfois galères. Alors, c’est comment la vie d’un papa solo ? Par Annie Esch

25 juin 2017 ,

La main à la pâte

Vous étiez plutôt macho, fils à maman, en étant convaincu que les corvées sont sensées être une tâche féminine ? Désormais, vivre sa paternité c’est aussi cuisiner deux trois bricoles (et même bien plus pour ceux qui aiment les fourneaux) quand vos enfants ont faim et c’est assumer une partie de l’intendance – parce qu’il faudra bien les ‘blanchir’ et les accueillir dans un lieu de vie sain et quelque peu ordonné. Effectivement, comme beaucoup de mères, il faudra donc mettre la main à la pâte au sortir de votre travail et assurer l’organisation de la maison.

Argument de séduction

Etre un papa célibataire, c’est mieux vu qu’une maman célibataire. C’est un fait. En découle un regard empli d’admiration, de compassion… Parce que les femmes fondent facilement sur un homme qui se dévoue à assumer ses responsabilités. Le simple fait de vous voir vous débrouiller tout seul, déterminé, les rassure et les émoustille à la fois. Parce que voilà, un type qui s’occupe de ses enfants, c’est sexy. Que voulez-vous, l’instinct paternel est un bon argument de séduction !

La galère de l’équilibre

Etre un papa solo, c’est aussi apprendre à trouver le juste milieu. Le juste milieu entre l’autorité et l’affectif, lorsque vous devez recadrer votre enfant quand il exagère, mais tout aussi profiter du moment des câlins avant le coucher. Le juste milieu entre la carrière et le foyer, le temps que vous devez apprendre à redistribuer parce que madame n’est plus là pour seconder. Parce que vous avez sans doute des responsabilités au bureau et que vous avez encore besoin de vous réaliser professionnellement, il ne faudra pas omettre le fait qu’une petite tête (blonde peut-être) à besoin de vous et qu’il est là de vos faits. Bref, un bon papa solo c’est une question d’équilibre et franchement c’est la galère.

adieu le daddy body

On l’a dit, le daddy célibataire, c’est sexy… mais si le corps suit, c’est toujours mieux. Clairement. Puisque vous êtes célibataire, c’est que vous êtes de ce fait un coeur à prendre. La chasse est ouverte messieurs, il faut sortir tous ses atouts. Vous êtes manifestement responsable, empli de qualités humaines, multi-tâches (à la maison), la liste est déjà bien avancée… Mais les poignées d’amour, il n’y a que chez Di Caprio que les femmes les trouvent séduisantes ! Remettez-vous en forme, car en plus de doper votre sex-appeal vous dégagerez l’image d’un homme qui prend soin des autres et aussi de soi. Au top !