Christian Clot, le cobaye humain

Après 7 mois d'efforts intenses, l'expéditeur Christian Clot est rentré en France. Il a passé 4 mois dans les milieux les plus extrêmes de la planète au service de la Science. Itinéraire d’un homme au tempérament de feu…

25 juin 2017 ,

Christian Clot, un expéditeur accompli Depuis une quinzaine d’années, Christian Clot parcourt le monde à pied, en kayak, à la voile ou à cheval à la rencontre des terres les plus extrêmes et les moins connues. A son compteur, plusieurs expéditions dans tous les milieux, des montagnes à la jungle, de la mer au désert, dont une première mondiale dans les montagnes de la Cordillera Darwin, en Terre de Feu chilienne. Il effectue des travaux scientifiques de terrain et sur l’adaptabilité humaine dans les milieux difficiles. Au travers de livres, films ou conférences, il raconte notre monde, ses habitants et ses différentes expériences, riches à tous points de vue. L’exploration au cœur du cerveau Les explorations des siècles passés ont construit notre présent : Vasco de Gama a découvert la route des Indes et des épices ; Christophe Colomb a ouvert la voie des Amériques ; Magellan a réalisé le premier tour du monde, démontrant sa rotondité ; Charles Darwin a imaginé la théorie de l’évolution mettant en lumière nos origines ; Les frères Wright ont ouvert les voies de l’aviation ; Niel Armstrong a été le premier homme à marcher sur la Lune. Demain des humains iront sur Mars… Aujourd’hui, l’explorateur Christian Clot se lance dans l’exploration de l’un des territoires les plus méconnus de notre monde : notre cerveau. L’adaptation durant 4×30 jours dans les milieux les plus extrêmes de la planète. Christian Clot ne pouvait s’arrêter en si bon chemin. En 2016, le valeureux aventurier se lance un nouveau défi : traverser successivement les 4 milieux les plus extrêmes de la planète, chaque fois durant 30 jours.

Septembre 2016 :

le plus chaud/sec  Le Dasht-e-Lut en Iran en été

Octobre 2016 :

le plus froid/humide Les canaux marins de Patagonie au printemps austral

Janvier 2017 :

le plus chaud/humide l’Amazonie au Brésil à l’été austral

Février 2017 :

Le plus froid/sec La Sibérie orientale nord en hiver (second plus froid après le centre de l’Antarctique)

 

Jamais encore des êtres humains n’avaient été soumis successivement aux quatre grands climats du globe, sur une période relativement longue, tout en réalisant des études corticales novatrices in situ. Cette expédition baptisée « ADAPTATION » permettra de mener des recherches in situ sur notre système cognitif. Etienne Kœchlin (neurobiologiste, directeur du Laboratoire de Neuroscience Cognitive de l’ENS) et Stéphane Besnard (chercheur en Neurosciences) dirigeront les équipes de recherche.

Photos Copyright : Zeppelin /expédition ADAPTATION